Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
Semences ancestrales | Variétés québécoises 3
$20.00

Le nutritionniste urbain

Semences ancestrales | Variétés québécoises 3

+

Cultivées à Montréal.

Derrière chaque légume se cache une histoire. C’est probablement ce qui est le plus fascinant quand on tente de retrouver l’origine des variétés anciennes. Les témoignages recueillis nous permettent d’associer un aliment à une période précise du Québec. Par exemple, les laitues seraient arrivées en Nouvelle-France en même temps que les colons, quoi que la Côte de Beaune soit un peu plus récente. La tomate Plourde, le haricot Grand-maman Dinel et le concombre Tante Alice, quant à eux, datent du début du 20e siècle. Aucun des créateurs de ces variétés n’est toutefois responsable de leur dissémination. Ce sont plutôt d’autres membres de leur famille qui ont perçu la valeur inestimable de ces légumes et les ont partagés. C’est ce geste d’amour pour leurs proches qui nous permet aujourd’hui de goûter à ce pan de notre patrimoine.
Les semences ont été cultivées à Montréal par la semencière Terre Promise sans l’utilisation de pesticides ni d’engrais de synthèse et ont été récoltées et sélectionnées à la main. Elles sont libres de droits et reproductibles.

semences contenues dans ce livret
• Tomate Plourde
• Laitue Côte de Beaune
• Concombre Tante Alice
• Haricot Grand-maman Dinel 

Les semences ont été cultivées à Montréal sans l’utilisation de pesticides ni d’engrais de synthèse et ont été récoltées et sélectionnées à la main. Elles sont libres de droits et reproductibles.
qui est Le nutritionniste urbain
Bernard Lavallée est nutritionniste, conférencier et blogueur (Le nutritionniste urbain). Depuis 2011, il travaille chez Extenso, le Centre de référence en nutrition de l'Université de Montréal. Il collabore aussi régulièrement à des médias tels que La Presse et Radio-Canada (L'Épicerie). Sa philosophie à propos de l’alimentation est toujours supportée par la science et teinte ses propos. Les sujets qui l’intéressent le plus sont l’alimentation durable, l’agriculture urbaine, le marketing alimentaire, l’environnement et les comportements alimentaires. Il déteste parler de calories, de nutriments et de perte de poids et se tiens loin des discours culpabilisants.